• United-Kingdom

SEVRES, 1781-1782 Vendu avec faculté de…

Lot 7
20 000 - 30 000 €

SEVRES, 1781-1782 Vendu avec faculté de…

SEVRES, 1781-1782

Vendu avec faculté de réunion au lot suivant

Rare seau à demi-bouteille

En porcelaine tendre, de la manufacture royale de Sèvres, du service « à décor de perles et barbeaux » commandé exclusivement pour la reine Marie-Antoinette en 1781 et livré à Versailles en 1782 à l’usage de la souveraine au château du Petit Trianon.

A fond blanc et décor polychrome de semis de barbeaux, formant galon, encadré de deux bandes à fond vert olive ornées de rang de perles, filet or en bordures.

Porcelaine tendre (restauration)

Ht. 16,5 cm ; diam. 22,5 cm

Marques : LL entrelacés en bleu pour la manufacture de Sèvres ; signature de Louis Thomas Bauquerre, peintre à la manufacture de Sèvres.

Provenance : Marie-Antoinette, reine de France, puis collections de la Maison ducale d’Uzès.

Sur les 295 pièces qui composait ce service royal, pour un montant total de 12.420 livres, incluant 96 assiettes et 24 à potage valant 30 livres chacune et 24 seaux à verre à 48 livres chaque, seulement quatre seaux à demi-bouteille, valant 132 livres chaque, furent commandés en juillet 1781 pour le service de la reine Marie-Antoinette, selon le descriptif des archives de la manufacture de Sèvres. (voir illustration 1).

Inédit, ce seau à demi-bouteille constitue, avec celui présenté au lot suivant, le seul témoignage connu à ce jour de cette pièce de forme qui, au nombre de 4, faisait partie de ce célèbre service royal dont la reine Marie-Antoinette eut l’exclusivité.

Après la Révolution française, une partie importante de ce service « à décor de perles et barbeaux » fut retrouvée en Angleterre dans les collections de Lord Revelstoke dont la vente eut lieu à Londres, le 28 juin 1893, chez Christie’s, cependant quelques rares pièces composant le service manquaient au descriptif du catalogue de cette vente et demeurent encore non localisées sinon disparues, à l’image de ce lot et du suivant.

Quelques pièces de ce service sont conservées dans des musées, comme le Château de Versailles, le musée du Louvre et le Victoria and Albert Museum. Quant aux nombreux éléments jadis dans les collections de Lord Revelstoke, ils furent à nouveau proposés aux enchères, en 1976 (Etude Ader, Palais Galliera, Paris, 29-30 novembre 1976) puis à Genève, les 12-14 mai 1977, et enfin pour partie à Paris le 28 janvier 1982.

BIBLIOGRAPHIE

C. Baulez, « Vers un Retour des Sèvres », Revue du Louvre, décembre 1991, pp. 69-70 et D. Peters, Sevres Plates and Services of the 18th century, 2005, vol. III, n°81-13, pp. 645-646.
Mes ordres d'achat
Informations sur la vente
Conditions de ventes
Retourner au catalogue